Et l’homme…

Abris-sous-roches, oppida, voies romaines, châteaux et églises, témoignent de la richesse du patrimoine préhistorique et historique, qui s’étend du Paléolithique à nos jours.

Chronologie

Aux origines, les glaciers du Quaternaire, qui recouvrent à plusieurs reprises la totalité de la Savoie, rendent impossible une présence humaine à l’époque paléolithique (antérieure à 10 000 av. J.-C.).

Au IIIe siècle av. J.-C., la province délimitée par l’Isère, le Rhône et les Alpes centrales appartient aux Allobroges, peuple celtique de la Gaule.

Vaincus par les Romains en 121 av. J.-C., les Allobroges se laissent convaincre de la supériorité de leurs maîtres. Fidèles à Rome, ils secondent César lors de la conquête de la Gaule et contribuent au repli des troupes helvétiques en 58 av. J.-C.

En 443, les Burgondes, d’origine germanique, fondent un royaume et s’installent dans la Sapaudia qui couvre l’actuelle région lémanique. En 534, le royaume est envahi par les Francs (famille de Clovis) ; la Burgondie est intégrée aux différents royaumes mérovingiens. En 1032, le royaume de Bourgogne transjurane, centré sur le Jura et la plaine lémanique, prend fin ; il est remplacé par deux comtés ayant pour capitales Genève et Chambéry.

Aux XIe et XIIe siècles, les évêques et les nobles poursuivent la christianisation du peuple. C’est à cette période que les paroisses sont créées. Au cours des siècles suivants, la Savoie appartient tantôt au comte de Savoie, tantôt à celui de Genève.

En 1401, le comté de Genève disparaît ; il est intégré au duché de Savoie. Arrivée du protestantisme à Genève au siècle suivant.

Au XVIIe siècle, Genève se trouve entourée par deux puissants voisins. D’une part le Duché de Savoie et d’autre part la France, puissance dominante en Europe. Elle revendique cependant son caractère de ville indépendante en 1602.

En 1798, la Révolution française se propage à Genève et en Savoie. Le Roi de Piémont-Sardaigne récupère son royaume en 1815. Genève est alors rattachée à la Confédération Helvétique. En 1816, la zone franche est créée. Il faut attendre le traité de Turin en 1860 pour que la Savoie soit définitivement rattachée à la France et divisée en deux départements (les actuelles Savoie et Haute-Savoie).

Galeries de photos des éléments du patrimoine

Les chapelles

Les châteaux

Les églises

 


Mairie – 1, rue François Buloz
74520 VULBENS
Tél. : 04 50 04 62 89 – Fax : 04 50 04 27 63
syndicat.vuache@orange.fr

Droits d’auteur

La reproduction, l’utilisation, l’exploitation des photographies, des images, des cartes, des textes, des éléments graphiques et plus généralement de tous les éléments de publication du site sont interdites sans accord préalable de leurs auteurs.

Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon pouvant engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur.