Le SIV

Historique

Le Syndicat Intercommunal de Protection et de Conservation du Vuache (SIPCV)

Afin d’assurer la protection des richesses naturelles de la montagne du Vuache, le massif a tout d’abord fait l’objet d’un projet de Réserve Naturelle (1972), qui n’a cependant pas abouti. Il a ensuite été envisagé au cours des années 1984-85 d’avoir recours à un Arrêté Préfectoral de Protection de Biotopes (APPB), mais les communes ont finalement préféré créer un SIVU (syndicat intercommunal à vocation unique) afin de pouvoir mener elles-mêmes des actions de gestion et de communication sur leur territoire. Le Syndicat Intercommunal de Protection et de Conservation du Vuache (SIPCV) a vu le jour le 11 décembre 1990 et concerne les communes de Chevrier, Vulbens, Dingy-en-Vuache, Savigny, Chaumont et Clarafond-Arcine.

Le SIPCV a engagé début 1996 des opérations de gestion et de restauration de pelouses sèches par débroussaillement.

Des panneaux d’interdiction de circulation pour les véhicules à moteur, de limitation de divagation des chiens, et de réglementation de la pratique du parapente ont été mis en place au départ des chemins qui parcourent la montagne.

En 1998, la Région Rhône-Alpes soutenait le SIPCV pour la réalisation d’une étude préalable au contrat de site du Vuache, afin de recenser les richesses du massif et de proposer des actions visant à les préserver et à les valoriser. En 2000, ces objectifs étaient finalisés dans un programme quinquennal d’actions. La Fédération Départementale des Chasseurs (FDC 74), le Conseil général de la Haute-Savoie (CG74) et l’A.T.M.B. (Autoroute et Tunnel du Mont-Blanc) décidaient également de soutenir le programme d’actions du SIPCV en faveur de l’espace naturel.

En 2007, le SIPCV s’engageait dans un nouveau programme pluriannuel d’actions afin de poursuivre les opérations de gestion et de communication engagées. La Région, dans le cadre d’un contrat « Biodiversité en Rhône-Alpes », le CG74, dans le cadre du nouveau schéma départemental des Espaces Naturels Sensibles, et la FDC 74 reconduisaient leur partenariat avec le SIPCV.

En 2012 et suite à la désignation du massif du Vuache au titre des directives « Oiseaux » et « Habitats », le SIPCV mettait en œuvre les mesures définies dans le document d’objectifs Natura 2000.

Aujourd’hui la gestion de la grande majorité des sites est intégrée au programme européen Natura 2000. Certaines zones de grand intérêt sont cependant situées en dehors du périmètre et font l’objet d’un plan de gestion spécifique soutenu par le Département de la Haute-Savoie dans le cadre de son schéma départemental des Espaces Naturels Sensibles.

 

Le Syndicat Intercommunal d’Aménagement du Vuache (SIAV)

En 1994, la Région Rhône-Alpes, dans le cadre des contrats de développement, proposait de soutenir les collectivités locales pour la valorisation touristique de leurs territoires, notamment à travers le développement de la randonnée pédestre.

Parallèlement, dans le cadre de son PDIPR (Plan Départemental d’Itinéraires de Promenades et de Randonnées), le Conseil Général de la Haute-Savoie sélectionnait les itinéraires remarquables du département et finançait le matériel pour leur balisage.

En 1998, les élus de la région du Vuache décident de s’engager dans le projet, qu’ils souhaitent à dimension intercommunale. Le Syndicat Intercommunal de Protection et de Conservation du Vuache (SIPCV) est pressenti pour assurer la maîtrise d’ouvrage. Il s’avère cependant être peu adapté et c’est le Syndicat Intercommunal d’Aménagement du Vuache (SIAV, créé en 1971 et regroupant les communes de Vulbens, Dingy-en-Vuache et Savigny) qui est retenu. Il s’élargi le 23 mars 1998, avec l’adhésion des communes de Chênex, Chevrier, Jonzier-Epagny, Valleiry, Vers et Viry.

Ses compétences : études et réalisations en vue de l’aménagement dans les domaines forestiers et touristiques de la région du Vuache.

Trois communes s’associent au SIAV par convention : Chaumont, Clarafond-Arcine et Eloise, ainsi que la Communauté de Communes du Val des Usses.

Au cours de ses vingt années d’existence, le SIAV sera à l’origine d’un très grand nombre de réalisations :

Le balisage et l’entretien de deux GR et de sept boucles inscrites au PDIPR. Toutes ces boucles ont été reliées entre elles par des liaisons balisées selon la charte départementale, soit au total, pour les douze communes, un réseau de 153 km de chemins balisés ou valorisés, essentiellement pour la randonnée pédestre mais également pour les pratiques équestres et VTT.

 

Le Syndicat Intercommunal du Vuache (SIV)

Le 1er janvier 2017, le SIPCV et le SIAV ont fusionné pour donner naissance au Syndicat Intercommunal du Vuache (SIV).

Conformément à l’Arrêté Préfectoral n°PREF/DRCL/BCLB-2016-008 du 30 novembre 2016, et notamment à son article 7, le SIV est substitué de plein droit pour l’exercice de ses compétences, dans son périmètre, au SIAV et au SIPCV dans toutes leurs délibérations et tous leurs actes.

A compter du 1er janvier 2017, le SIV exerce l’ensemble des compétences des syndicats fusionnés, soit l’étude et la mise en œuvre de toute mesure tendant à la préservation des richesses naturelles, de la flore, de la faune et du patrimoine culturel rural du Pays du Vuache, ainsi que les études et réalisations en vue de l’aménagement dans les domaines de la randonnée et du tourisme du Pays du Vuache.

 


Mairie – 1, rue François Buloz
74520 VULBENS
Tél. : 04 50 04 62 89 – Fax : 04 50 04 27 63
syndicat.vuache@orange.fr

Droits d’auteur

La reproduction, l’utilisation, l’exploitation des photographies, des images, des cartes, des textes, des éléments graphiques et plus généralement de tous les éléments de publication du site sont interdites sans accord préalable de leurs auteurs.

Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon pouvant engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur.